Le tsérouf

La méditation kabbalistique du tsérouf est un art de la combinatoire qui date du XII° siècle de notre ère. Elle a été créée par le grand kabbaliste Abrhamo Aboulafia. Le mot « tsérouf » veut dire « liaison », « combinaison » en hébreu. 

Le tsérouf se base sur le chant de l’alphabet hébraïque, d’un mot et leurs combinaisons, avec des mouvements de tête.
Les mouvements de tête permettent la stimulation et l’oxygénation du cerveau, ce qui amène à un état méditatif rapide. Le son stimule nos cellules et augmente ainsi la vibration dans la totalité du corps. Ces combinaisons/permutations permettent de purifier notre âme et corps physique.

La conscience de l’énergie nous animant est nécessaire pour cette médiation. Cette énergie universelle circule en nous, en passant par nos centres énergétiques. Centres représentant les chemins qui relient les sphères de l’arbre des Séphiroth.

Les permutations des lettres aident le pratiquant à se relier à son état divin. État divin qui se révèle dans le vide de l’intervalle qui réside entre des lettres.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons la lecture de George Lahy.

Découvrez nos cours et stages à Valence